Bilan général du programme

Image de l'actualité (/shared/images/actualites/article resume final light.jpg)

 

Le programme LIFE+ Des Forêts pour le Grand Tétras s’est terminé le 31 décembre 2013.

Durant 4 années de mise en œuvre, plus d’une vingtaine d’actions ont été menées sur le massif des Vosges afin de travailler sur l’amélioration de l’habitat du Grand Tétras, la préservation de zones de quiétude, l’amélioration des connaissances sur l’espèce ou encore la communication et la sensibilisation des usagers et du grand public.
 
Parmi les principaux résultats, on peut notamment citer :
 
            - La création de 803 hectares d’îlots de vieillissement (zones de forêts préservées pendant 30 ans) grâce à l’engagement de 28 communes forestières du Massif Vosgien.
 
            - La création d’un guide technique pour une sylviculture favorable au Grand Tétras. 325 forestiers ont bénéficié de formations pour appliquer ce guide grâce à la mise en place d’un « martéloscope » spécifique au Grand Tétras.
 
            - La création de zones de quiétude (c’est-à-dire non traversée par des chemins de randonnées) dont une de plus de 200 hectares sur le massif du Taennchel. Ce site également protégé par un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope (APPB).
 
            - Une meilleure connaissance des déplacements et du fonctionnement de la population vosgienne de Grand Tétras grâce à une étude génétique innovante et non invasive ;
 
            - Un travail de sensibilisation auprès de 124 classes du Massif Vosgien, soit environ 2 700 élèves, qui ont travaillé sur un projet pédagogique autour des forêts et du Grand Tétras.
 
 
Le budget final du programme s’élève à 2 629 853 €, soit 96% des dépenses initialement prévues.
 
 
Le programme LIFE+ s’est terminé fin 2013, mais des actions de préservation des forêts vosgiennes et du Grand Tétras se poursuivent avec le soutien financier de la Région Lorraine et de l’Etat. De plus, La Stratégie Nationale d’actions en faveur du Grand Tétras, élaborée par le Ministère de l’Ecologie, du développement Durable et de l’Energie sera déclinée localement dans les massifs des Vosges et du Jura à partir de 2015.
 
 

Recherche