Les objectifs du programme

Le contexte

Le Grand Tétras vosgien, Tetrao urogallus major, est une sous-espèce de tétras fortement menacée dans le massif des Vosges. Cette espèce a subit un effondrement de ses populations ces dernières années. Alors qu’environ 500 individus peuplaient le massif dans les années 70, les données de 2005 estiment la population à une centaine d’individus sur l'ensemble du massif vosgien.
Il est donc urgent de mettre en œuvre des mesures pour protéger et préserver cette espèce emblématique des forêts vosgiennes.

Depuis 2007, la Région Lorraine, la Région Alsace ainsi que l’Etat, dans le cadre de la Convention Interrégionale du Massif des Vosges, travaillent ensemble à la préservation du Grand Tétras et des forêts à haute valeur écologique, en partenariat avec le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, le Groupe Tétras Vosges et l’Office National des Forêts.

Un dossier LIFE+ a par la suite été déposé auprès de la commission européenne afin de bénéficier des moyens nécessaires pour tenter d’enrayer la disparition des dernières populations de Grand Tétras du massif vosgien.

Le programme LIFE+ « Des forêts pour le Grand Tétras » est donc mis en œuvre depuis janvier 2010 et prendra fin en décembre 2013.


Les Objectifs

Les causes de ce recul des populations de Grand Tétras dans le massif vosgien sont principalement la fragmentation et la dégradation des habitats ainsi que le dérangement.


Ce programme se concentre donc sur deux objectifs majeurs :
                                  - le maintien d'habitats favorables et de leur connectivité
                                  - le rétablissement de la quiétude nécessaire à l'espèce

Il s’articule autour de 3 axes d’intervention :
                                  - la conduite d’une gestion sylvicole adaptée aux exigences du Grand Tétras
                                  - l’adaptation de la fréquentation touristique dans les zones de présence
                                  - la sensibilisation des usagers et du grand public

L’objectif est donc d’initier des bonnes pratiques favorisant un développement économique, touristique et social en harmonie avec un accroissement de la population vosgienne de Grand Tétras.

Ceci sera possible à travers une meilleure connaissance du public de cette espèce fragile, une gestion sylvicole adaptée aux exigences d’une telle espèce, sans pour autant pénaliser la filière économique, et une gestion de la fréquentation touristique des zones de présence du Grand Tétras. 

De plus, au travers de cette espèce dite « parapluie », c’est toute l’avifaune forestière qui bénéficiera des efforts engagés pour la conservation de l’habitat forestier vosgien et du caractère naturel des forêts du massif.