Le Grand Tétras: une espèce parapluie

 

Une espèce parapluie désigne une espèce dont l'étendue du territoire et les exigences écologiques permettent la protection d'un grand nombre d'autres espèces si celle-ci est protégée. Ainsi la restauration de l’habitat du Grand Tétras permet, par voie de conséquence, l’amélioration de l'habitat d'un grand nombre d'espèces.

La protection du Grand Tétras est notamment profitable à d’autres oiseaux remarquables qui partagent son habitat comme la Gélinotte des bois, la Chouette de Tengmalm, la Chevêchette d'Europe, ou encore le Pic Noir.

La préservation de l’habitat favorable au Grand Tétras permet aussi de maintenir des vieilles forêts de montagne. De ces forêts, qui sont d’une grande valeur écologique, s’exprime aussi une ambiance sacrée, magique, une atmosphère particulière.


 

Oiseau majestueux et discret, le Grand Tétras impressionne par sa prestance. Plus qu’une espèce menacée, c’est l’emblème des forêts vosgiennes que l’on se doit de protéger. Préserver le Grand Tétras, c’est préserver la richesse écologique d’un territoire dans son ensemble. Préserver le Grand Tétras, c’est préserver l’âme de nos forêts.